Foot : Amnesty International soutiendra le Danemark contre la France, reprochant aux Bleus de ne pas avoir pris position pour les travailleurs migrants au Qatar

"Pas la moindre intervention individuelle dans les médias ou demande collective évoquant la question des droits humains dans ce pays", déplore l'ONG. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Amnesty International soutiendra l'équipe de football du Danemark contre la France dimanche 25 septembre, reprochant aux Bleus de ne pas avoir pris position en faveur des travailleurs migrants au Qatar, pays hôte de la prochaine Coupe du monde.

"Chers Bleus, dimanche vous affronterez l'équipe du Danemark, lors d'un match qui se présente comme une répétition générale de la Coupe de monde de football masculin. Mais pour nous, à Amnesty International France, la team danoise est la grande favorite pour remporter le challenge de l'engagement", écrit l'ONG dans une lettre ouverte aux internationaux français diffusée vendredi.

"Le 19 mai 2022, nous avons publié une lettre ouverte adressée à l'équipe de France pour les encourager à s'exprimer publiquement en faveur des travailleurs migrants au Qatar. Demande restée lettre morte", regrette Amnesty International.

"Silence assourdissant de votre équipe" 

"Didier Deschamps, votre sélectionneur, que nous avions également contacté, avait pourtant annoncé ce même jour en conférence de presse que vous étiez libres de votre parole, et qu'il ne s'opposerait pas à des interpellations de joueurs envers le Qatar ou la fédération française", rappelle l'ONG. "Vous avez décidé de rester muets."

"Pas la moindre intervention individuelle dans les médias ou demande collective évoquant la question des droits humains dans ce pays. Silence assourdissant de votre équipe face aux milliers de travailleurs migrants décédés sur les chantiers qataris, et aux milliers d'autres soumis au travail forcé", déplore Amnesty, qui souligne à l'inverse que "les sponsors de l'équipe danoise ont décidé de supprimer leurs logos des maillots d'entraînement des joueurs pour les remplacer par un message favorable au respect des droits humains au Qatar".

La question des droits des travailleurs migrants au Qatar est régulièrement posée par des ONG depuis l'attribution de la Coupe du monde 2022 au riche Etat gazier du Golfe, en 2010.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Equipe de France de football

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.